• Le cadeau de Noël à Karim

    Il y a du nouveau dans l'affaire Benzema-Valbuena. Noël Le Graët a en effet décidé d'agir. A-t-il prévu d'aller voir Valbuena et de lui offrir des fleurs ? Veut-il l'assurer de toute l'empathie de la FFF pour la tentative de chantage dont il a été victime ? Pas du tout. Le président de la FFF a une autre idée. Se muer en Pascal le grand frère. « C'est probable que je veuille les faire se rencontrer » a-t-il confié à l'AFP la semaine dernière. Le Graët a-t-il raison de vouloir rouler pour son Benz ?

     

    On peut légitimement penser que oui. L'interdiction pour les deux hommes de se rencontrer ayant été levée, on imaginait que Valbuena aurait sauté sur l'occasion pour prendre le premier avion et aller à la rencontre de celui qui n'a jamais regretté publiquement son geste mais qui, on le devine, en est fort marri. Mais l'ancien Marseillais a préféré se murer dans le silence. Aurait-il enfin compris qu'en matière d'argent le silence est d'or ? 

     

    Heureusement, Le Graët veille au grain. Et il est bien décidé à jouer les papas poule dans l'intérêt du coq gaulois. Que va-t-il faire exactement ? Va-t-il oeuvrer, comme après une querelle de basse-cour, pour que Benzema arrête de lui voler dans les plumes ? L'intéressé n'a pas souhaité s'étendre sur le sujet. Mais on peut voir dans sa volonté de jouer lui aussi les intermédiaires, un bel hommage adressé à l'avant-centre du Real Madrid. 

     

    On ne peut, en tout cas, que saluer son geste. Ce serait tellement dommage que Mathieu prenne ombrage de cette volonté -bien compréhensible de la part de son partenaire- de le trahir et de salir son nom et sa réputation en échange d'un peu de sous. Il ne faut pas avoir la rancune tenace, surtout dans le football, où l'on apprend très vite à pardonner aux Qataris et aux Saoudiens leurs quelques écarts de comportement.  

     

    D'où vient que Noël est prêt à tout pour sauver Karim ? Y aurait-il un rapport entre cette volonté et l'injonction du président Hollande à ses ministres d' « arrêter [leurs] conneries » au sujet de cette affaire, comme l'a révélé Le Canard enchaîné la semaine dernière ? Le président de la FFF dément. Et on ne peut que le croire puisque Moi président a promis qu'il n'interviendrait pas dans ce genre d'affaire. 

     

    Certains s'indignent injustement du peu de cas qui est fait de Mathieu Valbuena dans cette histoire et du traitement de faveur dont bénéficierait Karim Benzema s'il était réintégré chez les Bleus. Ce ne sont que des mauvaises langues qui n'ont rien compris. Après tout, quoi de plus logique que de laisser « Petit vélo » pédaler tout seul dans la semoule ?

     

    D’ailleurs, l'équipe de France, son histoire récente l'a prouvé, a bien davantage besoin pour la représenter dignement à l'Euro, d'un bon joueur de ballon que d'un footballeur irréprochable. D'autant que les Français sont souvent bien meilleurs pour monter dans le train au dernier moment que pour descendre du bus.

     

    Si finalement, quelques semaines plus tard, Noël a retourné sa veste , ce n'est évidemment pas parce que l'opinion commune lui taillait un costard. Mais par pure conviction. Même quand la situation est "hot" Noël reste toujours droit dans ses bottes.

    « Samuel pris dans l'Eto'oLe maire de Verdun rallie les opposants à Black M. après avoir écouté « Sur ma route » »
    Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Avril 2016 à 23:55
    C'est une critique curieuse.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :