• L'inversion de la fourbe

    Seraient-ce déjà les retombées du pacte de compétitivité ? Toujours est-il que le pôle emploi a peut-être trouvé la solution pour lutter contre la morosité et redonner un peu d'espoir aux chômeurs.

    Le Canard enchaîné révèle en effet cette semaine que plusieurs postes très attirants ont été proposés cet été aux demandeurs d'emploi, « tous en CDI, rémunérés au-dessus du smic, de 1500 à 1800 euros, parfois avec « formation interne ». Des annonces à ne pas prendre par-dessus le pôle en temps de crise.

    Fausses annonces mais vraies arnaques

    Certes, ces annonces sont fausses et les postulants se sont vu débiter 3,99 euros sur leur compte, prix d'un abonnement imaginaire. Mais rêver, par les temps qui courent, ça n'a pas de prix.

    En outre, laisser proliférer ce type d'annonces sur le site de Pôle emploi a permis aux pirates du Net de ne pas rester sans activité et de s'en donner hacker joie. Pourquoi François Hollande et Rebsamen seraient-ils les seuls à avoir le droit de gagner leur vie en faisant semblant de trouver du travail aux chômeurs ? Il est normal que les pirates du Web surfent eux aussi sur la vague du capitaine de pédalo. Est-ce si choquant que les jobs sur internet soient virtuels ?

    C'est sans doute ce que Ségolène Royal appelait le système gagnant-gagnant.

    Les chômeurs n'ont plus le droit de refuser le travail qu'on leur propose ? Ca tombe bien, il n'existe pas. Un vrai spectacle de prestidigitation au pays du show-mages.

    Hollande : l'autre pari du chômage?

    Tout cela, révèle Le Canard, durait depuis le 8 août. Et après, on ose dire que les Français ne bossent pas pendant les vacances.

    Ce qui interpelle tout de même, c'est la lenteur avec laquelle la direction a réagi, un cadre précise même à l'hebdomadaire : «En interne, nous n'avons jamais reçu d'alerte sur l'ampleur de la fraude. Du coup, des conseillers ont même pu, de bonne foi, diriger des demandeurs d'emploi vers ces offres. » Un beau travail d'équipe, dont notre président ferait bien de s'inspirer : il suffirait de laisser se multiplier les offres de ce type et de ne plus comptabiliser comme chômeurs les sans-dents qui mordent à l'hameçon pour enfin inverser la courbe du chômage.

    Hélas, précise Le Canard,  « un nouvel outil de sécurisation devrait être livré en octobre ». Une direction bientôt assistée, ça ne fera pas de mal pour éviter les mauvaises manœuvres.

    « Le « Moi président » aurait permis à 300 patients atteints d'Alzheimer de retrouver la mémoire.Tout ce que vous avez toujours su sur Sarko »
    Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    caliméro
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 08:31
    A quand le one-man-show-mage?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :