• Jean-Paul m'aime et je Delevoye pas

    Cette nuit, j'ai fait un horrible cauchemar dans lequel Jean-Paul Delevoye, toujours aussi distrait, avait oublié de déclarer qu'il était mon père. Il me présentait 3600 demi-sœurs et demi-frères, tous nés après 1975, avec lesquels il faudrait que je partage ma retraite. Jean-Michel Blanquer me soufflait à l'oreille : « Si vous en voulez à Jean-Paul, c'est que vous n'avez rien compris » et Jacques Attali me confiait à quel point il rêvait d'une société sans peuple.

     

    Je décidai alors d'exprimer mon désaccord publiquement, mais ma publication fut supprimée des réseaux sociaux pour « contenu haineux ». Je me rendis à l'une des manifestations contre la réforme de la retraite mais j'eus le malheur de rester immobile sur une place, ce qui était une évidente provocation. Christophe Castaner ne manqua pas de me le rappeler en me visant à l'œil avec un LBD. Je m'en plaignis mais ce dernier m'assura qu'il n'y était pour rien, ce que l'IGPN confirma aussitôt, ajoutant qu'il était impossible d'identifier le tireur et qu'on ne pouvait absolument pas accorder un quelconque crédit à ma version, étant donné que je n'avais qu'un œil.

     

    J'eus l'idée de fournir à la police une vidéo faite par un ami pour attester de ma bonne foi. Elle me rappela que ce type d'images anti-démocratiques étaient formellement interdites et je me retrouvai en garde à vue. Je demandai de l'aide à mes contacts Facebook, qui organisèrent une collecte, aussitôt supprimée pour « non respect des conditions générales ». Patrick Balkany m'envoya une lettre dans laquelle il me demandait d'arrêter de me plaindre « par respect et décence pour les vraies victimes qui souffrent ».

     

    Je me réveillai en sueur, trop heureux de vivre dans un pays soucieux de protéger toutes les libertés.

     

     

    « Bruno Remaury, un livre pour dire le mondeC'est dans les vœux faux qu'on fait les meilleures soupes »
    Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :