• Comment prendre de bonnes résolutions?

    Qui n'a jamais rêvé, à l'aube d'une nouvelle année, d'avoir une vie plus confortable et de gagner davantage d'argent ? Après tout, il est normal que commencer une nouvelle année soit synonyme de prendre à nouveau des parts.

    Mais ce n'est pas avec un poil dans la main qu'on va s'en mettre plein les pognes. Et dans l'orgie de textos de bonne Année qui caractérise habituellement la Saint-Sylvestre, pour prendre une bonne résolution, il faudrait parfois que nous-mêmes, contre les réseaux luttions.

    Quand bien même on prendrait de bonnes résolutions, est-on en mesure de dire si elles sont bonnes alors qu'elles surviennent souvent à peine quelques heures après une soirée bien arrosée ? Est-il besoin de rappeler que lorsque les confettis et les cotillons de la veille jonchent encore le sol, Juge et Party ne font pas toujours très bon ménage ?

    La première chose à faire est de prendre quelques jours de réflexion et de confier vos projets à un proche. L'ami porte conseil tandis que la nuit porte au cocktail.

    Que dirions-nous à Hollande si l'on apprenait par exemple que sa résolution pour 2015 est d'en faire un peu moins et de ralentir la cadence ? Irait-on dans son sens ? Oui, si l'on considère qu'il ne sert à rien d'aller trop vite lorsqu'on traverse le désert en pédalo.

    Non, si l'on considère que pour démouler un Flamby, Valérie Trierweiller et Julie Gayet le savent mieux que personne, il faut savoir tirer un coup sec.

    Mais pour tenir ses engagements, il faut déjà réussir à en faire.

    Or nombreux sont ceux qui n'ont aucune résolution et qui ne se forcent pas spécialement pour trouver des idées.

    Si vous êtes dans ce cas-là, prendre de mauvaises résolutions peut en être une bonne si c'est pour vous la seule possibilité de les tenir. Décider qu'on va prendre trois kilos, c'est un bon moyen de faire pencher la balance de son côté. De même que décider de ne plus rien branler est idéal pour éviter la masturbation intellectuelle.

    Parfois, on aimerait bien que ce soit les autres qui prennent de bonnes résolutions, voire des résolutions définitives. Mais, si souhaiter la mort de son conjoint est un bon moyen de faire coexister veuvage et vœu vache, il existe toutefois des solutions moins radicales.

    Le risque inverse existe également : si vous prenez trop de résolutions et que vous n'arrivez à en tenir aucune, il y a de fortes chances que vous pensiez que vous ne valez pas un clou, surtout si vous en avez marre tôt. 

    Vous pouvez alors opter pour des résolutions très raisonnables.

    Ne pas prendre plus de vingt kilos au cours de l'année est par exemple un objectif tout à fait abordable, surtout si vous avez moins de trois ans.

    En choisissant de ne plus manger de brocolis le lundi, vous avez également peu de chances de faire chou blanc. Mais ne pas se prendre le chou ne suffira sans doute pas pour qu'on vous lance des fleurs. Si vous voulez séduire votre conjoint en lui montrant que vous avez changé, il faudra autre chose qu'un dérivé du chou pour lui faire tourner la tête.

    En outre, si les résolutions qui ne mangent pas de pain sont sans doute le meilleur moyen de ne pas en avoir sur la planche, elles risquent de vous laisser un peu sur votre faim en ne vous poussant pas à vous en payer une bonne tranche. Or il n'y a rien de tel que de se trouver à mie-chemin entre le foie gras de Noël et le pâté de campagne de la cantine pour se sentir pris en sandwich.

    L'autre problème, c'est que l'on n'a pas toujours les moyens de ses ambitions.

    Choisir de manger bio quand on n'a pas un sou, c'est s'exposer à manger une banane par semaine. Et trouver moins cher que les patates peut vite devenir une corvée.

    Mais pour pallier à cela, il suffit parfois de ne pas tout prendre au mot. Vos rêves de chirurgie esthétique peuvent très bien, avec un peu d'imagination, trouver leur accomplissement dans la maternité. Remplacer un nez refait par un nouveau-né, c'est d'une certaine manière montrer ce qu'on a dans le ventre.

    De toute façon, comme l'argent n'a pas d'odeur, mieux vaut lui rire au nez car il y a peu de chances qu'il montre le bout du sien.

    Enfin, il y a le problème des résolutions contradictoires.

    Décider, au moment même où il prend la résolution de vous quitter, de consacrer davantage de temps à son conjoint, c'est en avoir un de retard.

    De même, on ne peut pas souhaiter gagner plus d'argent et rester parfaitement honnête. Quant à monter son entreprise avec Hollande au pouvoir, cela relève carrément du contresens historique.

    Sans oublier les résolutions qui vont à l'encontre de l'horoscope et qui se terminent souvent en des astres.

    La meilleure solution serait bien sûr de laisser votre famille pour toujours et de partir vivre seul afin que personne n'interfère dans vos résolutions. Se faire la malle ne peut que vous faire du bien. Mais il ne faut pas non plus désespérer ou tomber dans la paranoïa: il arrive parfois que tout tombe très bien et que le sort ne s'emmêle pas. Décider d'avoir un nouvel enfant quand votre femme choisit de partir avec les vôtres, c'est faire preuve de timing à défaut de clairvoyance. Et puis, avoir de la merde dans les yeux, c'est le meilleur moyen de retrouver plus vite chaussure à son pied.

     

     

     

    « Les livres : des cadeaux qui n'emballent pas?La fête des voisins »
    Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :