• Brèves de la semaine (du 15/04 au 22/04)

     

    Sourds comme impôts

    Sur France 2 (20/4), Michel Sapin a fait le constat suivant : « Il faudra beaucoup de temps avant de réconcilier les Français avec l'impôt ». Avec le PS, en revanche, la symbiose est totale.

    Hollande, l'autre pari du chômage 

    Bien qu'il n'ait pas réussi à le faire en trois ans, Hollande continue de nous rebattre les oreilles avec l'inversion de la courbe. Sur Canal plus, dimanche dernier, il a encore promis de ne « rien lâcher ». Qu'est-ce que ce serait si ce n'était pas le cas ?

    Le sens du sacrifice

    Il n'y aucun calcul politique chez Martine Aubry. A ceux qui en doutaient, voilà ce qu'elle a rétorqué sur RTL : « mon souci n'est pas de mettre des bâtons dans les roues, il est d'essayer de faire en sorte que les décisions qui sont prises aillent dans le sens que je crois bon. » Tout est dans le « que je crois ».

    Tant qu'il y a de l'envie...

    Confidence de Sarko au « JDD » (11/4) à propos du président du MoDem : « Pour désespérer de François Bayrou, encore faudrait-il que j'aie un jour placé de l'espoir en lui. » Il faut avouer que ça se tient. Et que c'est sûrement réciproque.

    Que d'é-motion

    Voici ce que pense Cambadélis de sa propre motion ( « Le Monde » du 10/4) : « Ce n'est pas simplement un compromis entre plusieurs sensibilités. Il y a un récit, celui du dépassement du PS. » C'est quand même beau, la sobriété.

    La Paul-position

    Le député frondeur Christian Paul en est convaincu (« Le Monde » du 10/4) : il faut éviter « un congrès de simulacre ». Il compte l'annuler ?

    Dans la région du cœur

    Valérie Pécresse, candidate à le présidence de la Région, n'y est pas allée par quatre chemins face aux militants UMP (« Le Figaro », 11/4) : « Je choisis l'Ile-de-France à 100%, toute l'Ile-de-France, rien que l'Ile-de-France ». Elle ne sait peut-être pas que c'est à l'Ile-de-France de choisir si elle veut d'elle.

    Le PS en est resté sans voix

    Valls raconte sa nomination dans le « JDD » (12/4) : « Il ne m'a pas dit formellement que j'étais Premier ministre » Pour cela, il aurait fallu qu'Hollande se croie complètement président.

     

     

     

    « Se soumettre aux RG? tintin!Est-on condamné à l'oubli ? »
    Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :