• Astuces Bronzage : comment noircir sans se faire cramer ?

    Bronzer est une chose, donner l’air de s’en désintéresser en est une autre et tout l’art du bronzage réside dans ce double défi. Quoi de plus agaçant en effet qu’une personne bronzée qui vous explique négligemment qu’elle a le teint mat sans préciser qu’elle passe le plus clair de son temps à se l’assombrir ?  Et quoi de plus grisant que de noircir en étant blanchi de tout soupçon ? Notre rédaction vous révèle tous les secrets d’un bronzage optimal en toute discrétion.

    Un bain de sommeil 

    Pour optimiser votre bronzage, n’oubliez pas que la peau doit absolument être reposée. Une peau saturée bronze moins. Lorsque vous êtes en vacances, pensez à bien manger et à bien vous hydrater après chaque exposition. Evitez de sortir, de boire autre chose que de l’eau (alcool à bannir) et couchez-vous de préférence aux alentours de 21 heures. dès que le soleil disparaît.

    Echec ou Mat

    Une grande partie de la réussite de votre entreprise repose sur l’aspect tactique. Il faut bluffer votre adversaire. Tout bronzage trop rouge est à bannir car il révèlera votre goût pour l’exposition prolongée. Une bonne couche de crème est donc nécessaire mais rien ne vous empêche de l’assortir d’une couche d’huile d’olive et de graisse à traire. N’hésitez pas à prendre un air surpris lorsqu’on vous complimente sur votre teint hâlé. De même, ne révélez jamais votre lieu de vacances mais restez évasif. Si vous vous sentez en confiance, vous pouvez même tenter un coup de poker en affirmant que vous étiez à Tourcoing, à Sedan, voire à Charleville. Cependant, n’allez jamais jusqu’à prétendre que vous êtes resté chez vous, les gens risqueraient de vous démasquer. N’oubliez pas en effet qu’aller au soleil est une condition indispensable à l’obtention du bronzage.

    N’ayez pas peur de vous faire carotte

    Pour augmenter votre capacité de bronzage, rien de mieux que la carotène. Certes, on n’en trouve pas que dans la carotte et de nombreux aliments comme le melon, le pamplemousse ou même les petits pois en sont pourvus mais le plus efficace est tout de même de se l’injecter tous les matins en intraveineuse : c’est beaucoup plus discret que l’autobronzant et vous ne risquez donc pas de vous faire piquer.

    Rien ne sert de noircir, il faut rôtir à point

    Il faut savoir limiter l’exposition. Les risques de cancer de la peau sont réels, il ne faut pas les négliger. Pas plus de sept heures par jour au soleil en évitant l’exposition aux heures les plus chaudes, entre 14 heures et 14 heures 30. N’oubliez pas également qu’avoir une insolation, c’est prendre le risque de vous priver de plusieurs jours de bronzage. L’idéal, pour éviter ce genre de contretemps, est de porter constamment quelque chose de frais sur le crâne. Une glacière discrète remplie d’accumulateurs en guise de casquette fera parfaitement l’affaire

    Hâlé au lit

     Pour augmenter  votre temps de soleil, essayez de vous faire arrêter une semaine supplémentaire. Mais attention !, cette semaine doit être prise avant vos vacances, jamais après car vous serez beaucoup trop bronzé, et dans ce cas, se faire porter pâle revient à se faire griller…

     

    « Reims : un homme affirme avoir fait tomber sa tartine du bon côtéLes vainqueurs de l’Euro Millions reversent l’intégralité de leurs gains à Bernard Tapie. (SEB) »
    Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    So
    Vendredi 26 Juillet 2013 à 11:48

    Au lieu d'écrire des conneries ce jour là tu aurais pu penser à mon anniversaire !!! Bisoussss

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :